RESTAURANT DE LA SARCELLE

Cheyres | FR

Buvette
de la plage

intercommunale

 MDE web
  
  
  

S Sarcelle1


S Sarcelle2

S Sarcelle6

S Sarcelle7

S Sarcelle3

CONTEXTEA bout touchant d’un processus enclenché dans les années 80’, les communes de Cheyres et Châbles se sont unies en 2002 pour la création d’un port de plaisance. Ce dernier sera inauguré en 2006, permettant ainsi d’accueillir près de 400 bateaux de plaisance. Dans un même élan, l’infrastructure est complétée d’une capitainerie et des services nécessaires au bon fonctionnement du port. En 2007, les communes remettent l’ouvrage sur le métier en lançant un projet de buvette et de vestiaires pour les baigneurs et plaisanciers, complétant ainsi le complexe de batellerie de plaisance.

Le défrichement d’une zone arborisée le long du lac a permis la mise à disposition d’une surface de plus de 12’000 m2 pour l’aménagement d’une plage publique en pleine nature, en limite de la Grande Caricaie, face au lac de Neuchâtel. L’objet réalisé est le résultat d’un concours d’architecture portant la devise "Ponton", clin d’oeil aux différentes rampes permettant d’accéder au lac. Le bâtiment, implanté en limite de la parcelle, permets de dégager un important espace de plaisance pour la plage et les baigneurs. Cette implantation garanti une ouverture complète sur le lac, aussi bien au restaurant qu’à l’espace de détente, ainsi que la conservation des accès naturels à la plage.

Deux pontons transversaux se projètent dans le site, en direction de l’eau, comme un geste d’accueil aux plagistes. A l’arrière du site, un bassin de rétention aménagé en étang et réalisé en collaboration avec la Grande Caricaie, complète l’aménagement du site.


ORGANISATION ET VOLUMETRIELe bâtiment est composé de deux corps bâtis emboîtés. Le volume majeur revêtu de bois, offert à la vue et au lac, accueil une spacieuse salle à manger ainsi que les équipements liés à la plage. Abrités sous une importante toiture à faible pente, les espaces intérieurs jouissent d’une agréable volumétrie intérieure et d’une double orientation lumineuse. Côté lac, la façade généreusement vitrée offre une vue imprenable sur le plan d’eau et le jura, alors qu’à l’arrière les bandeaux de fenêtres supérieures laissent pénétrer le soleil matinal et permettent une ventilation par convection naturelle. A l’arrière du bâtiment, le second volume, minéral et modeste, abrite les locaux techniques et de service.


CONCEPT Les différents programmes du projet s’articulent successivement le long d’une généreuse coursive/ terrasse en bois. Prenant le rôle d’un espace couvert complémentaire du vaste espace ouvert de la plage, cette large "allée" se met à l’échelle du site. Elle crée non seulement l’articulation, dans sa fonction distributrice des programmes, mais également et surtout l’interface entre les fonctions intérieures et extérieures de l’ensemble en devenant une terrasse agréablement ombragée. Encore dans le restaurant... et déjà sur la plage.

A peine surélevé, le bâtiment s’implante avec légèreté sur la surface engazonnée, alors que l’inclinaison de la toiture permet de présenter au site un front bâti de faible hauteur, ce qui le rend à peine visible depuis le lac et confirme sa délicate intégration dans le paysage. Un soin singulier a été apporté à l’aménagement intérieur de la salle à manger, en particulier grâce à un nuage de boules de verre lumineuses, réparties sur l’ensemble de la salle et à des hauteurs différentes, proférant au restaurant une ambiance agréable et chaleureuse.


Télécharger la fiche complète au format PDF



DESCRIPTIF

Type
Restaurant

CollaborateursSylvain Domenjoz, Jean-Luc Wacker

Conception2011

Réalisation 2012 - 2013

Volume SIA4'300 m3